Au procès de Saint-Brevin, des néonazis se disent victimes d’un «délit de faciès»

3 months ago 30

Par la voix de leurs avocats, les nervis interpellés à Saint-Brevin en marge d’un colloque sur l’immigration ont dénoncé les persécutions dont ils feraient l’objet de la part des forces de l’ordre et des antifas. Le parquet a requis six mois de prison avec sursis à leur encontre.
Read Entire Article