France : Golfech : Fuite de vapeur radioactive et perte de liquide primaire après une intervention de maintenance [Sortir Du Nucléaire]

2 months ago 365

10 juin 2020

Le 5 juin 2020, une fuite de vapeur radioactive a eu lieu dans le bâtiment des auxiliaires nucléaires du réacteur 1 de la centrale de Golfech (Tarn-et-Garonne). Cette fuite provient d’un robinet situé sur un circuit directement lié au circuit primaire qui refroidit le combustible nucléaire contenu dans la cuve du réacteur. La fuite s’est produite juste après une intervention de maintenance. Le robinet n’était a priori pas assez resserré.

La quantité d’eau qui a fuité du circuit primaire et s’est transformée en vapeur en n’étant plus sous pression n’est pas précisée par EDF. Mais celle-ci semble importante puisque supérieure à la limite maximale autorisée par les règles régissant le fonctionnement de l’installation nucléaire. Ce qui n’est pas sans rappeler la vidange du circuit primaire par accident, en octobre 2019, alors que le combustible nucléaire était encore dans la cuve. La fuite du circuit primaire du 5 juin 2020 a été déclarée par EDF comme un évènement significatif pour la sûreté. Mais dans son communiqué EDF précise qu’elle n’a eu aucune conséquence sur la sûreté. Malgré la quantité importante de liquide primaire perdu et malgré une découverte qui n’a apparemment pas été immédiate. Mais sur ce point non plus, aucune précision d’EDF si ce n’est la mention d’une "détection tardive", "quelques heures plus tard".

Par ailleurs, si l’exploitant met en avant l’absence d’impact sur l’environnement - la vapeur ayant ensuite été collectée - et sur la sécurité du personnel, il n’en est pas de même quant à la radioprotection des travailleurs. Même si aucun n’a semble-t-il ingéré ou inhalé de radioéléments en suspension dans la vapeur, le personnel présent au moment de l’incident a été exposé inutilement à des substances radioactives. EDF ne mentionnera d’ailleurs pas une seule fois le mot radioactivité dans son communiqué. Pas plus qu’elle ne donnera d’explication sur l’origine du robinet desserré, les interventions de maintenance étant censées être surveillées et leur bonne exécution vérifiée.

Quoiqu’il en soit, cette déclaration d’évènement significatif pour la sûreté pointe le manque de qualité et de rigueur dans l’organisation, l’exécution et les vérifications des opérations réalisées sur le site nucléaire. De même qu’un manque de surveillance de l’état des équipements Des manquements cumulés qui semblent perdurer malgré les alertes de l’Autorité de sûreté nucléaire.

Read More on The Source: https://www.sortirdunucleaire.org/France-Golfech-Fuite-de-vapeur-radioactive-et-perte-de-liquide-primaire-apres-une-intervention-de-maintenance

Read Entire Article