Les tentes en carton : solution ou greenwashing ?

1 month ago 34

Chaque année, de nombreuses tentes sont abandonnées dans les campings des festivals. Pour combattre ce fléau, l’entreprise néerlandaise KarTent a eu l’idée de créer des tentes en carton recyclables. Elles peuvent ainsi être laissées sur les lieux après le festival en attente d’une seconde vie. Même si la doctrine du zero waste est que « le meilleur des déchets est celui qu’on ne produit pas », ces tentes en cartons sont un moindre effort pour les festivaliers qui ne veulent pas s’embarrasser.

Pendant l’été, le nombre de festivals se multiplie partout dans le monde. Ces évènements sont l’occasion de faire vivre la scène musicale et culturelle. Ils sont aussi un moyen pour de nombreuses personnes de s’amuser dans une certaine effervescence et insouciance. Quitte à en laisser leurs affaires derrière eux et à produire ainsi de nombreux déchets. 

Des tentes abandonnées dans les festivals 

Quand certains partent en festival pendant plusieurs jours et profitent du camping sur les lieux, un élément du séjour est déterminant : la tente. Pour profiter de l’ambiance festivalière en toute tranquillité, cet objet est un lieu crucial de refuge et de repos. Elle peut devenir un vrai casse-tête et ternir l’expérience si elle ne permet pas, en cas de mauvais temps, de s’abriter. 

Chaque année, de nombreuses tentes sont abandonnées et laissées sur place dans les campings des festivals. Crédit : KarTent

Malheureusement, une fois que le festival est terminé, de nombreux déchets jonchent souvent les lieux. Emballages, bouteilles plastiques, tentes… À chaque fin de festival, des dizaines de tentes sont abandonnées sur les terrains de camping et laissées sur place. Dans les festivals néerlandais, c’est une tente sur quatre qui est abandonnée.

Des tentes en carton 100% recyclable

Sensibles à cette question environnementale et décidés à en faire un business, deux hommes, Jan et Wout, ont sauté sur l’occasion pour créer une start-up : KarTent. L’entreprise propose des tentes en carton conçues à partir de fibres de bois solides. Les matériaux utilisés sont 100% recyclables. Ainsi, il suffit aux festivaliers de s’en séparer après utilisation pour que la tente puisse voguer vers sa seconde vie. Si les usagers sont trop fatigué après le festival pour aller jusqu’à une poubelle jaune, les tentes seront ramassées par les bénévoles ou les membres de KarTent, afin d’être recyclées.

La start-up KarTent crée des tentes fabriquées à partir de carton 100% recyclable et résistantes à l’eau. Crédit : KarTent

Ces tentes sont vendues sur le site de KarTent au prix de 67 euros. Un prix qui n’est pas dérisoire et qui sélectionne de fait la clientèle. D’autres produits sont également proposés par la marque comme des lampes, des bureaux, des sommiers, des jouets pour enfants ou encore des cabanes pour chats. Le tout en carton 100% recyclable.

Les question qui se posent désormais sont : a-t-on réellement besoin de ce type d’objet ? Ne peut-on pas les confectionner nous-même ? Finalement, ce type de start-up n’est-elle pas un énième greenwashing

Même si la démarche peut sembler résoudre le problème des déchets, celle-ci conforte les festivaliers dans la consommation d’objet à usage unique et dans l’idée que le recyclage est sans impact environnemental. En fin de compte, si le besoin pour les festivaliers n’est que d’utiliser la tente pendant l’évènement sans la transporter, est-ce qu’un service de location de tente ne serait pas plus judicieux ? 

Lisa Guinot

The post Les tentes en carton : solution ou greenwashing ? first appeared on Mr Mondialisation.
Read Entire Article