Ne laissons pas le marché s'emparer des low-tech

1 month ago 18

Fours solaires, maisons en terre-paille, vélomobiles... Les low-tech plaisent. Ce projet politique radical ne doit pas être récupéré par de grands groupes guidés par la rentabilité, prévient l'auteur de cette tribune.
Olivier Lefebvre est ingénieur et chargé de cours en philosophie de la technique à l'Université fédérale de Toulouse. Il est membre du collectif universitaire l'Atelier d'écologie politique (Atécopol), à Toulouse. Les low-tech font l'objet d'une attention grandissante. Fours solaires, maisons (...)

Lire la suite - Tribune / ,
Read Entire Article